•  

     

    ... de mon nuage.

    Certains ont peut-être compris ou vu sur son blog, peut-être m'avez-vous reconnue mais il est vrai que je ne mets que très peu de photos de moi-même, ni sur le blog, ni sur Facebook.

    Eh oui ! Ce week-end, Sophie et Olivier nous avaient invités dans leur cocon. Dans leur jolie maison située dans un superbe village. Dans leur Jardin Secret.

    Ce fut pour moi, au départ, un grand honneur quand elle a lancé cette invitation. Puis une excitation en début de semaine, mêlée d'un peu d'appréhension car quand on ne se connaît que virtuellement, on ne sait pas si nos caractères et personnalités s'entendront (mais Sophie ne m'a pas bloquée sur Facebook depuis et Olivier a accepté mon invitation ce soir-même, ce doit être bon signe). Je dois dire que, de mon côté (et celui de mon mari qui m'a accompagnée), tout s'est super bien passé. Nous avons été accueillis samedi midi comme des rois et nous nous sommes, dès notre arrivée, découverts une vie assez semblable ce qui, je pense, nous a beaucoup rapprochés. Sophie m'a tout de suite invitée à aller faire le premier d'innombrables tours du jardin...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    ...pendant qu'Olivier emmenait Christian lui montrer ses chefs d'oeuvre et lui donner quelques explications de montage, toujours avec beaucoup d'humour :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    Christian prend des notes (dans sa tête) pour... Non, je vous dirai plus tard.

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Nous avons vu les canards sur la rivière :

    J'ai du mal à redescendre...

     Samedi après-midi, nous sommes allés faire un tour à Colombey les Deux Eglises voir la tombe du Général De Gaulle puis nous avons rendu visite à leurs amis Céline et Sébastien Tapray, viticulteurs en champagne. Un couple très gentil et très sympa. J'ai adoré leurs tabourets de bar. Et je ne vous fais pas de dessin de ce qu'on a pu boire à l'apéro...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Dimanche matin, après le petit déjeuner, nouveau petit tour au jardin pendant qu'un paparazzi (Olivier) nous a suivies :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    en tenue adéquate...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Bon, en même temps, j'en ai pris une avant les siennes, au réveil. On aperçoit Christian devant la baie vitrée qui donne sur la terrasse et Olivier à la fenêtre de droite :

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Après la douche, les hommes sont allés faire le tour du village pendant que nous faisions un 1er...2ème...3ème...4ème...5ème... (bon, j'ai arrêté de compter)... énième tour de jardin où Sophie m'a fait de jolis petits prélèvements de semis spontanés :

    J'ai du mal à redescendre...

    La pivoine Coral Charm :

    J'ai du mal à redescendre...

     

    La fameuse allée des roses qui est... fameuse !

    J'ai du mal à redescendre...

     

    On se sent comme dans un cocon quand on passe dans cette allée :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Le massif Lavender Dream :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Sous le massif Léontine :

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Les paliers avec vue sur Lavender Dream :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Depuis la terrasse :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Je suis d'ailleurs repartie avec un joli petit butin. Vous pensez bien que je vais m'occuper de ces bébés comme de mes propres enfants. J'en ai conservé l'idée de ne plus désormais arracher les semis spontanés dans mon jardin pour pouvoir les offrir à d'autres jardinautes. 

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Dimanche après-midi, nous sommes allés visiter le Jardin de mon Moulin à Joinville, à une petite heure de chez eux. Mais je détaillerai cette visite dans un prochain article.

    Je préfère ici vous donner mes coups de coeur du jardin de Sophie.

    Tout d'abord, l'association de Rhapsody in Blue (noté sur ma wish list) avec Marguerite Hilling :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Après avoir arqué Marguerite Hilling, on a l'impression que ce dernier forme un coeur :

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Puis Roseraie du Châtelet, un rosier de Sauvageot, qui avait déjà été un coup de coeur sur son blog mais après l'avoir vu, je persiste et signe. Son feuillage brillant et son développement sont spectaculaires :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Salet était déjà également sur ma wish list et de voir "en vrai" ses boutons entourés de mousse, cela a confirmé mon choix :

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Autre coup de coeur, le rosier Wild Rover qui s'est ouvert dans la matinée de dimanche :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    et le centifolia De Meaux qu'elle a présenté en fin de semaine dernière :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    ainsi que Pastella :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Clair Matin :

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Epimedium :

    J'ai du mal à redescendre...

     

    En conclusion, un week-end splendide où le coeur était un peu pincé en partant. Je ne suis pas très expansive mais pour moi, ce jardin par lequel tout a commencé fut une découverte même si je pensais le connaître quasiment par coeur depuis le temps que je le suis sur le blog. De plus, la rencontre avec Sophie était merveilleuse et j'espère bien qu'on renouvellera cela.

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Dans son article de ce matin, Sophie posait une devinette pour savoir qui était venu leur rendre visite ce week-end et peu ont trouvé la bonne réponse ou l'ont trouvée "au pif". Il est vrai que je mets peu de photos de moi sur mon blog ou sur Facebook alors voici quelques photos :

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

    J'ai du mal à redescendre...

     

    Et pour finir, comme je vous le disais au début, Christian est reparti de là-bas avec quelques idées. Effectivement, il a dit lui-même qu'il comprenait maintenant où je voulais en venir avec mes plantations. En effet, jusque là, dès que je commandais ou achetais quelques vivaces ou même un rosier de plus, il me disait qu'il y en avait assez dans le jardin. Et là, il est reparti avec plein d'idées en tête, notamment (la première) pour aménager les abords de notre terrasse. Il parle déjà d'aller acheter des poteaux pour monter une structure ! Alors comme me le disait Malorie il n'y a pas longtemps, je risque de ne pas m'arrêter à 60 rosiers !

     

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    14 commentaires
  •  Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret



    Cette rubrique ne pouvait commencer que par le jardin de Sophie. En effet, quand je me suis lancée il y a 3 ans dans l'écriture active de mon blog, c'est en faisant des recherches sur Internet que je suis tombée sur son blog par hasard. Et c'est là que tout a commencé pour moi.  La folie jardinesque, la roséïte aigüe,  les "achats compulsifs" (comme elle le dit elle-même), la folie des grandeurs, le grignotage des massifs sur l'herbe, tout est de sa faute ! (chéri, quand tu liras l'article, tu sauras à qui t'en prendre ;) Mais non, elle va décliner toute responsabilité, chacun ses libres choix alors je prends tout sur moi.

    Il y a 5 ans, juste avant d'emménager dans la maison, j'avais créé mon premier blog (sur overblog) mais le jardin n'était pas dans mes priorités car je suis tout de suite tombée enceinte d'Estelle. Quand elle a eu 1 an, en 2012, c'est là que tout a commencé.

    Il y a donc 3 ans tout juste, en mars 2012, quand j'ai commencé à faire des recherches pour aménager mon jardin, je suis tombée sur le blog d'une certaine Sophie Plamont, habitant Châteauvillain (département de la Haute-Marne, région Champagne-Ardenne). Et le coup de coeur m'a transpercée ! J'ai navigué dans ses anciens articles et je me suis retrouvée dans ses débuts.

    Voici son jardin à ses débuts (eh oui, Sophie, je suis remontée jusqu'à ton premier article !) :

    La vue depuis sa terrasse :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

    Le futur potager et les futurs paliers :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret





     



    La future rocaille :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     




    La future plate-bande près de la rivière :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

    La future allée des roses :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

    On a du mal à s'imaginer, n'est-ce pas ? 

     Quand j'ai connu son blog en mars 2012, c'était déjà mieux (fleuri) :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

    D'ailleurs, pour la petite histoire, je me souviens du premier article que j'ai lu sur son blog fin mars 2012  où elle montrait notamment son magnolia stellata et depuis, quand je suis dans une jardinerie ou sur Internet et que je tombe sur un magnolia stellata, je ne peux m'empêcher de penser à elle.

    J'ai donc commencé par lui écrire quelques commentaires puis on est entrées en contact quand je lui ai posé quelques questions (je débutais donc j'avais besoin de conseils) et de fil en aiguille...

    C'est un jardin de 8 ares, bordé par une rivière. Il a évolué avec nous, c'est pour cela qu'on a l'impression de le connaître même sans y être allé. Elle a construit ses massifs avec nous, ses massifs ont évolué avec nous au gré de ses envies, de ses déceptions, de ses "achats compulsifs" et de nos conseils car elle demande souvent notre avis sur la disposition des fleurs ou un conseil sur l'achat d'un rosier ou de vivaces. Avec son mari, ils ont transformé le jardin :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret


    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     On a suivi ses aménagements comme la bordure de rivière, les paliers, les agrandissements, les changements de noms des massifs comme le massif Haricot qui est devenu le massif Léontine, ses déceptions, ses coups de gueule, ses déprimes d'hiver ou à cause d'un c* de voisin ou à cause d'inondations qui ont ravagé son jardin.

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret




     

     

     

     non, je n'ai pas trouvé de photo du c* de voisin ;)

    Elle y retranscrit ses émotions et je pense que c'est l'une des raisons qui font qu'on a l'impression de la connaître quand on l'a suivie depuis quelques années. Elle fait souvent des rétrospectives avant/après afin de voir l'évolution d'un massif. J'ai essayé de retrouver les photos de son allée des roses, par exemple, mais prises du même point de vue, pour mieux se rendre compte. Vous allez voir en 3 ans :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et vue depuis l'autre côté :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Elle nous emmène partout avec elle, que ce soit pendant ses vacances ou ses déplacements lors de fêtes des plantes.

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Certaines non loin de chez elle à Bergères, par exemple, certaines plus loin comme Courson ou St Jean de Beauregard. Elle se lève tôt, y retrouve des amis bloggeurs (on peut enfin mettre des visages sur des noms, n'est-ce pas Sandra, Claire, Sylvaine, Arnaud ?), elle repart avec les mains ultra chargées, parfois sous la pluie et dans la gadoue

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    parfois même en train !

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On fait aussi des rencontres, avec elle. Les rencontres de pépiniéristes (tels que Thierry Delabroye, Maurice Laurent, Philippe et Mireille de chez Filroses), de rosiéristes (tels que André Eve). Sur cette photo, de gauche à droite, nous avons Sophie, Maurice Laurent, Malo, André Eve et Sandra :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Philippe et Mireille de chez Filroses avec Béné et Sophie :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     On apprend à connaître celles qui sont devenues ses amies, notamment Malorie et Bénédicte à qui elle rend visite, qui viennent chez elle, avec qui elle part en folle escapade à Courson ou St Jean :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret







     

     

    Elle sait montrer les avantages de chaque saison car même l'automne et l'hiver montrent leurs beaux atouts dans son jardin. 

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Elle aime également introduire dans son jardin des objets de décoration qui apportent une touche d'originalité :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour moi, Sophie est aussi le début de mon inspiration, c'est elle qui m'a donné le goût des roses et des belles associations avec les vivaces grâce à ses sublimes photos :

     Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Elle aime et elle donne envie d'aimer. Les delphiniums, les geraniums vivaces, les asters, les hydrangeas (notamment paniculatas), les tulipes. 

     Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    J'ai été inspirée par les hydrangeas paniculatas, l'hydrangea Annabelle, les geraniums vivaces et bien sûr les roses. J'ai copié sa bordure d'opalias et son rhododendron Percy Wiseman. Je lui ai demandé conseil sur la taille des rosiers, la plantation des vivaces par groupes.

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Elle aime tellement que tout foisonne voire déborde, dans ses massifs.

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

    Son mari Olivier a même dû trouver des astuces pour ne pas tondre les vivaces qui retombent en fabriquant lui-même des tuteurs avec des branchages. Je disais cette semaine à Sophie qu'entre les vivaces qui débordent et les allées toutes en courbes, son mari doit s'amuser en passant la tondeuse.

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin SecretLe jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Tiens, en parlant de son mari. On ne peut pas parler du Jardin Secret sans évoquer Olivier qui l'a beaucoup aidée (parfois malgré lui quand il la prenait pour une folle lors de son idée d'allée des roses). Il fait le sale boulot (décaissage, béton, scie, camions de terre, de pierres) mais on le voit toujours avec le sourire (bon, ok, ce doit être pour les photos).

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Non, je plaisante, il doit bien aimer ça puisqu'on le voit parfois cassant les mottes d'herbe ou installant le grillage qu'il enlèvera quelques années plus tard pour installer une barrière à la place (s'il avait su !) :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ou bien ayant réalisé un agrandissement en l'absence de Sophie. Il lui fabrique aussi de jolis tuteurs ou les structures pour ses rosiers grimpants et lianes :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret












     

     

     

     

    Bref, c'est son mari et il aime lui faire plaisir (si, si, mon chéri, même en l'accompagnant dans les foires aux plantes !)

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ses défauts ? (car il faut bien que je lui en trouve) Elle n'a AUCUNE PAROLE ! Quand elle dit chaque printemps ou chaque automne qu'elle s'arrête dans ses achats, il ne faut pas la croire. Elle replonge toujours ! Comme dans la drogue ! Mais il est vrai que le jardin devient une drogue. D'autre part, elle est totalement IMPULSIVE, elle le dit elle-même, justement pour des achats. Mais bon, ce ne sont que les défauts que je connais de loin puisque je ne l'ai pas rencontrée (son mari pourrait peut-être nous en dire un peu plus, mais  ce n'est pas le lieu).

     

    Et je terminerai ce portrait par la photo d'elle que je préfère :

    Le jardin de Sophie : Notre Jardin Secret

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Elle n'a pas souhaité s'exprimer ici car, ayant arrêté la rédaction de son blog, elle préférait laisser libre court à ma plume. Merci pour tout Sophie et au plaisir de te rencontrer ! Et pour mes lecteurs, si vous souhaitez la lire et admirer ses photos, elle est en lien ici. Je vous laisse aller lire :

    Sophie, Notre Jardin Secret

















    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    31 commentaires
  • Nouvelle rubrique pour une nouvelle idée. Je vais essayer, au travers d'un article, de vous présenter le jardin d'un(e) "ami(e)". Je mets "ami" entre guillemets car je n'ai jamais rencontré ces "amis" en vrai. Mais cela fait, pour certains, 3 ans que je navigue dans leur jardin en virtuel et j'ai l'impression de les connaître un peu. Et j'aimerais beaucoup, un jour, les rencontrer voire même visiter leur jardin.

    Je vous raconterai les débuts de leur jardin, ils pourront en écrire eux-même une description s'ils le souhaitent. Je leur demanderai l'autorisation de prendre les photos sur leur blog et ils pourront me corriger (je ne parle pas des fautes d'orthographe (quoique) mais plutôt des erreurs que j'aurais commises dans la description et l'histoire de leur jardin) avant que je publie l'article. 

    Je viens de terminer le brouillon de mon premier article et cela m'a pris plusieurs jours pour sélectionner toutes les photos que je souhaitais et rédiger l'article correspondant.

    J'espère que cette rubrique vous plaira mais les articles que je publierai à l'intérieur n'apparaîtront pas tous les jours au vu du temps qu'il m'a fallu pour le premier. 

    A très très bientôt donc pour le premier article !

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  • Après Isabelle, je fais de la pub pour Claire qui vient de créer son blog. Allez voir ! Rien qu'à voir sa maison et son jardin, cela en dit long sur ses goûts. Pour cela, cliquez sur le lien suivant :

    link

    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique